Tropical Leaves

Les Projets répondant aux critères de la charte:

Un code couleur permettra de déterminer le niveau de validation des projets, par la commission "Des Logements, Des Arbres":

                                                                : validé par la commission à l'étape du dépôt de PC

                                                                : validé par la commission à l'étape de la DROC

                                                                : validé par la commission entre la livraison et 6 mois post livraison

Las Rullas
80 logements, Bordeaux
Livraison prévue 30/06/2024
Architecte: A6A/ Archipel
Architecte paysagiste: Sabine Haristoy
BET VRD: SCP Guinard
Arbres existants:44
Arbres conservés: 32
Nombre d'arbres de hautes tiges: 198
Nombre total de végétaux plantés:  166 arbres de hautes tiges + gazon + haies
Le mot de l'architecte paysagiste:
Une cité jardin, dans un tissu pavillonnaire. Un choix d'espèces végétales local et adapté , la création de séparatif d'haie arbusives. La transition entre espace privé, semi privé, semi public, et public.
Le mot du promoteur:
Eden a été lauréat d' un appel à projet lancé en 2019 par la mairie de Royan.  Ce projet est grevé d'une servitude de mixite social de 80% . L'idée forte est de faire un anti-lotissement , de substituer l'espace consommé par la voiture au profil des espaces vert et du paysage

Image1.png
plan de masse.png
logo-eden-promotion-1294.png

Darnauran
46 lots, Castelnau Médoc
Livraison prévue: Fin 2022
Architecte: TAAD
Architecte paysagiste: Carnet de jardin
BET VRD: ABAC
Arbres existants: Forêt d'acacias, chênes
Arbres conservés: 7 Chênes
Nombre d'arbres de hautes tiges: 29
Nombre total de végétaux: 50 arbres plantés + 450 m de haies
Le mot de l'architecte paysagiste:

Sur le côté Sud de cet accès, 20 places de parking secondaires sont prévues. Elles sont accompagnées d’un alignement d’arbres d’ombrage adaptés au terrain ( Savonnier, tilleul, charme, prunus padus) et de fruitiers à l’écart des places de stationnement (Prunier, pommier, poiriers).

Les lots seront plantés, au moins le long de la voirie, et à 0,50m de la limite, d’une haie vive composée de romarin, genêt, deutzia, loropetalum, euphorbe, lilas, laurier, saule.

Les lots seront clôturés  (hauteur: 1,60m) avec une aire de stationnement privative non clôturée.

En limite séparative et en fond de parcelle, les plantations sont libres mais les haies de thuyas et autres laurier sont à proscrire pour éviter un effet de mur végétal.

Un espace vert commun privé central sur lequel seront conservés les chênes existants est disponible pour les nouveaux habitants. Il est relié aux autres espaces ouverts par des passages engazonnés ou de type dalles evergreen (engazonnées) sur la voirie pour une continuité visuelle.


Le mot de l'aménageur:

Cette opération était une friche d'acacias et autres petits feuillus venant border une zone pavillonnaire. Au coeur de ce bois sans intérêt environnemental, trônaient quelques chênes centenaires qui constitue le poumon central de cette opération.

Ce programme répond aux attentes en terme d'habitat de 80% de la population tout en alliant densité (environ 80% de la population) et environnement.

Sur ce dernier volet sont développés de la production photovoltaïque, de la -alimentaire, une gestion optimisée des déchets ménager mais aussi une organisation d'échange de biens et de services au sein de l'ASL via ASL Community afin de favoriser l'entre aide et l'échange entre les habitants.

Image2.jpg
logo-gris.png
240221-CASTELNAU PAPE (glissé(e)s).jpg

Source Royale
140 logements, Bidart
Livraison prévue: 4T 2024
Architecte: Douarche
Architecte paysagiste: Bigourdan Territoire et Paysage
BET VRD: SARL Bigourdan
Arbres existants: 25
Arbres conservés: 9
Nombre d'arbres de hautes tiges: 60

Nombre d'arbres en cépée et 1/2 tige:40
Nombre total de végétaux plantés: 100


Le mot de l'architecte paysagiste:

Toutes les limites du projet s'accompagnent de haies, massifs ou bosquets, composés d'espèces variées en mélange, au port libre et irrégulier : arbustes buissonnants, arbres sur tige et en cépée. L'entrée principale est encadrée de bosquets denses d'espèces locales, plantées sur différentes strates. Le traitement végétal au Nord vise à faire écran (persistantes dominantes) ; celui au Sud et à l'Est filtre, sans masquer complètement. Le cœur d'îlot accueille un verger rustique, des arbustes nourriciers, des prairies fleuries et des massifs ornementaux, associés à un espace de convivialité (bancs + kiosque). Les espaces verts sur dalle seront composés d'ondulations enherbées et/ou plantées de couvre sols, type Festuca gautieri ou Zoysia tenuifolia ; des petits arbres seront placés en fonction des contraintes techniques du sous-sol. Une trentaine de places de stationnement seront traitées en dalle gazon.

 

Le mot du promoteur:

Sur ce terrain initialement occupé par une prairie fauchée, une friche agricole, une friche herbacée, une maison abandonnée et son jardin, va venir s'implanter une opération d'habitat d'une grande mixité (accession sociale, logement libre, logement locatif social, logements étudiant et une crêche) bénéficiant de généreux espaces extérieurs composés de prairies fleuries et engazonnées, de bosquets d'arbres, de haies variées et d'une placette centrale.

plan source royale.png
photo source royale.jpg
Aedifim-logo_clair.jpg

Le Tertre
70 logements, Le Taillan Médoc
Livraison prévue: 12/2024
Architecte: Agence Taillandier
Architecte paysagiste: Sébastien Riquois - Agence QLAADF
BET VRD: Cabinet Guénolé
Arbres existants: 57
Arbres conservés: 40
Nombre total de végétaux plantés: 36 arbres d'ornement plantés et 205 moyens et 590 ml de haies


Le mot de l'architecte paysagiste:

Nos intentions paysagères sur ce projet ont été guidé par l'identification des identités paysagères fortes du sites et des environs. L'insertion et la préservation de l'identité et de l'esprit du site étant un enjeu fondamental. La sanctuarisation de la majorité des chênes et la création de masses boisées étant des exemple de ces intentions développées dans le cadre de ce projet. 

Le mot du promoteur:

La conservation d'une majorité des arbres a été l'enjeu du projet. 

En concertation avec la collectivité et Bordeaux Métropole, le développement du projet laisse place à la conservation d'un parc en entrée d'opération, et la création d'une frange boisée importante créée en fonds de parcelle, au droit des bâtiments collectifs. 

Ce projet développant une mixité sociale s'inscrit au sein d'un véritable écrin de verdure. 

logo-lp-promotion3.jpg
B2201_LP_LGTS_TERTRE_TAILLAN-MEDOC_Vue01_Parc.jpg
plan masse_edited.jpg

Hameau Marsillon
71 logements, Ambares et Lagrave
Livraison prévue: T4/2023
Architecte: 2PM A et Atelier Provisoire Architectes
Architecte paysagiste: A+R Paysagistes
BET VRD: BET TCE - AIA Ingénierie
Arbres existants: 60
Arbres conservés: 55
Nombre total de végétaux plantés: 8 arbres de hauts tiges  et implantation de 760 m2 de micro-forêt (arbres, arbrisseaux, arbustes plantés jeunes et en très grande densité)


Le mot de l'architecte paysagiste:

INTEGRATION DANS LE PAYSAGE EXISTANT
La parcelle du projet est située au Nord d’Ambarès-et-Lagrave. L’ilot est bordé par les avenues George Clémenceau au Nord et Léon Blum au Sud. Une végétation spontanée constituée principalement d’essences pionnières ou invasives s’est installée sur le site avec le temps (acacias, roseaux à plumes...). Le boisement existant situé à l’Est de la parcelle présente une densité intéressante ; bien que constitué principalement d’acacias, on note la présence de quelques chênes et bouleaux matures. Ce boisement sera conservé dans son intégralité, nettoyé et complété d’essences adaptées au milieu de sous-bois. 

UNE COURONNE ARBOREE ENDOGENE 
Dans la continuité de ce boisement, le projet vise à recréer une couronne arborée dense en périphérie de l’ilot, afin d'intégrer les pignons bâtis et les jardins privés derrière un filtre végétal. A l’ouest de la parcelle, sur le même principe, une couronne boisée permet de recréer de l’intimité et de protéger la “proue” de la parcelle des nuisances visuelles et sonores du rond-point. 
Ces micro-forêts amplifiées seront plantées suivant la méthode du professeur Miyawaki : Des plants forestiers, d'essences diversifiées et endogènes sont plantés aléatoirement et en grande densité (3 à 4 plants par mètre carré). Cette méthode de plantation dite "amplifiée" offre 100 fois plus de biodiversité et a une croissance 10 fois supérieure à un massif de plantation conventionnel. La plantation sera réalisée avec la participation des futurs usagers et des écoles / associations d'Ambarès-et-Lagrave. Une séance de deux heures avec une vingtaine de personnes permet de planter 600 sujets soit 200m2 de forêt. 

Le mot du promoteur:

Le développement de ce projet est véritablement inclusif.  En effet, la plantation des micro-forêts et la mise en place de la pépinière donneront lieu à des ateliers participatifs, moments de rencontre entre les actuels et les futurs habitants du quartier, animés par des professionnels du paysage. 

Ces démarches sont fondatrices pour ce projet réalisé en partenariat entre l'opérateur Social Clairsienne et LP Promotion. 

logo-lp-promotion3.jpg
220421_MARSILLON_PLAN MASSE.jpg
Perspective 4.jpg

Le Parc Mirepin
350 logements, Mérignac
Livraison prévue: 4T 2024
Architecte: BLP & Associés ; Two architectes ; LNA
Architecte paysagiste: Let's grow
BET VRD: Verdi
Arbres existants: 60
Arbres conservés: 7
Nombre total de végétaux plantés: 372 arbres plantés


Le mot du promoteur:

Le programme PARC MIREPIN a été conçu comme un nouveau quartier en proposant des formes urbaines et architecturales variées ainsi qu'une programmation mixte alliant appartements, maisons, commerces et services. Le PARC MIREPIN célèbre la reconquête du végétale sur un ancien espace commercial : Plus d'un hectare de parc paysager agrémente le projet et signe le visage d'un nouveau quartier en devenir.

Logo HD.jpg.png
Parc Mirepin-VUE AXO.JPG
VUE PARC DEPUIS NORD.jpg

Carbon Blanc
29 logements, Carbon Blanc
Livraison prévue: T2/2024
Architecte: LACROUTS MASSICAULT
Architecte paysagiste: TROUILLOT HERMEL
BET VRD: TROUILLOT HERMEL
Arbres existants: 0

Nombre d'arbres de hautes tiges plantés: 39

Le mot du promoteur:

Le projet est conçu afin de recréer un véritable poumon de verdure et minimiser notre empreinte carbone. L'existant 100% imperméabilisé disparait pour laisser place à une foret MIYAWAKI et une labelisation BIODIVERCITY par le biais d'une démarche environnementale 360° pour un projet a biodiversité positive.

logo BImmo.png
plan masse carbon blanc.jpg
viuel  CB.jpg

Îlot A2.1- Ginko
139 logements, Bordeaux
Livraison prévue: T4/2025
Architecte: LANOIRE & COURRIAN
Architecte paysagiste: Quand les arbres auront des feuilles
BET VRD: Verdi
Arbres existants: 0

Nombre d'arbres de hautes tiges plantés: 11 dont 2 noyers remarquables

Le mot de l'architecte paysagiste:

Le projet a été construit autour du principe de ramener la nature en ville : un îlot de fraicheur accueillant deux noyers remarquables plantés adultes, une horde d'arbres dessinent la périphérie de la clairière, des jardins privatifs en front des maisons de ville, des toitures végétalisées, promenades plantées.

Le mot du promoteur:

Faire place à la végétation au cœur du projet permet de mettre un point d'honneur sur l'usage par les résidents et ses espaces associés : une ambiance fraîche et apaisée, une lisière centrale délicieusement comestible du fait d'arbres fruitiers, et la biodiversité au plus près des habitants dans une démarche de sensibilisation

logo BImmo.png
plan masse.png
photo.png
logo charte.jpg