top of page
Tropical Leaves

Les Projets répondant aux critères de la charte:

Un code couleur permettra de déterminer le niveau de validation des projets, par la commission "Des Logements, Des Arbres":

                                                                : validé par la commission à l'étape du dépôt de PC

                                                                : validé par la commission à l'étape de la DROC

                                                                : validé par la commission entre la livraison et 6 mois post livraison

Nouvel Air
10 logements, Bordeaux
Livraison: Juillet 2023
Architecte et BET VRD: 4A Architectes
Nom de l'entreprise du paysage: ID Verde (33)
Nom du pépinièriste: ID Verde (33)
Origine des végétaux:
Arbres existants: 0 conservé
Nombre total de végétaux plantés: 13 plantés dont 3 de + de 6
 mètres + gazon + haies
Le mot du promoteur:
Le volet paysager a été beaucoup travaillé afin de permettre l'intégration du projet. 13 arbres
ont été plantés au total dont 3 de hautes tiges (+6m). Un frontage végétal important entoure le projet. Des jardins au RDC ont été attribués aux logements. Les stationnements sont en revêtement perméable pour favoriser l'infiltration des sols.

logo ideal.png
plan de masse 2.png
Bordeaux_piechaud_Gen_03.jpg
photo livré.jpg

Las Rullas
80 logements, Bordeaux
Livraison prévue 30/06/2024
Architecte: A6A/ Archipel
Architecte paysagiste: Sabine Haristoy
BET VRD: SCP Guinard
Arbres existants:44
Arbres conservés: 32
Nombre d'arbres de hautes tiges: 198
Nombre total de végétaux plantés:  166 arbres de hautes tiges + gazon + haies
Le mot de l'architecte paysagiste:
Une cité jardin, dans un tissu pavillonnaire. Un choix d'espèces végétales local et adapté , la création de séparatif d'haie arbusives. La transition entre espace privé, semi privé, semi public, et public.
Le mot du promoteur:
Eden a été lauréat d' un appel à projet lancé en 2019 par la mairie de Royan.  Ce projet est grevé d'une servitude de mixite social de 80% . L'idée forte est de faire un anti-lotissement , de substituer l'espace consommé par la voiture au profil des espaces vert et du paysage

Image1.png
plan de masse.png
logo-eden-promotion-1294.png

Darnauran
46 lots, Castelnau Médoc
Livraison des construction
: déc 2022

Livraison des espaces paysagers: 11/23
Architecte: TAAD
Architecte paysagiste: Carnet de jardin
BET VRD: ABAC
Arbres existants: Forêt d'acacias, chênes
Arbres conservés: 7 Chênes
Nombre d'arbres de hautes tiges: 29
Nombre total de végétaux: 36 arbres plantés + 450 m de haies
Le mot de l'architecte paysagiste:

Sur le côté Sud de cet accès, 20 places de parking secondaires sont prévues. Elles sont accompagnées d’un alignement d’arbres d’ombrage adaptés au terrain ( Savonnier, tilleul, charme, prunus padus) et de fruitiers à l’écart des places de stationnement (Prunier, pommier, poiriers).

Les lots seront plantés, au moins le long de la voirie, et à 0,50m de la limite, d’une haie vive composée de romarin, genêt, deutzia, loropetalum, euphorbe, lilas, laurier, saule.

Les lots seront clôturés  (hauteur: 1,60m) avec une aire de stationnement privative non clôturée.

En limite séparative et en fond de parcelle, les plantations sont libres mais les haies de thuyas et autres laurier sont à proscrire pour éviter un effet de mur végétal.

Un espace vert commun privé central sur lequel seront conservés les chênes existants est disponible pour les nouveaux habitants. Il est relié aux autres espaces ouverts par des passages engazonnés ou de type dalles evergreen (engazonnées) sur la voirie pour une continuité visuelle.


Le mot de l'aménageur:

Cette opération était une friche d'acacias et autres petits feuillus venant border une zone pavillonnaire. Au cœur de ce bois sans intérêt environnemental, trônaient quelques chênes centenaires qui constitue le poumon central de cette opération.

Ce programme répond aux attentes en terme d'habitat (individuel) tout en alliant densité (environ 80 habitants par hectares) et environnement.

Sur ce dernier volet sont développés de la production photovoltaïque, de la micro-alimentation, une gestion optimisée des déchets ménager ainsi qu’une organisation d'échange de biens et de services au sein de l'ASL via ASL Community afin de favoriser l'entre aide et le partage entre les habitants

Image2.jpg
logo-gris.png
240221-CASTELNAU PAPE (glissé(e)s).jpg

Le Parc Mirepin
350 logements, Mérignac
Livraison prévue: 4T 2024
Architecte: BLP & Associés ; Two architectes ; LNA
Architecte paysagiste: Let's grow
BET VRD: Verdi
Arbres existants: 60
Arbres conservés: 7
Nombre total de végétaux plantés: 372 arbres plantés

Le mot du promoteur:

Le programme PARC MIREPIN a été conçu comme un nouveau quartier en proposant des formes urbaines et architecturales variées ainsi qu'une programmation mixte alliant appartements, maisons, commerces et services. Le PARC MIREPIN célèbre la reconquête du végétale sur un ancien espace commercial : Plus d'un hectare de parc paysager agrémente le projet et signe le visage d'un nouveau quartier en devenir.

Logo HD.jpg.png
Parc Mirepin-VUE AXO.JPG
VUE PARC DEPUIS NORD.jpg

Ozaro
15 logements, Bidart
Livraison 03/2022
Architecte: Alexandre Courtois
BET VRD: Bigourdan
Architecte paysagiste: Hélène Secherre
Nom de l'entreprise du paysage: Espace Forêt DEMARSAN (64)
Nom du pépinièriste: Pépinière LEPAGE (Bretagne) et Vannuci Piante ( Italie)
Origine des végétaux: Bretagne et Italie
Arbres existants: 12 conservés
Nombre total de végétaux plantés: 14 plantés dont 10 de hautes tiges+ 15mètres de haies

Le mot du promoteur:
L’environnement a été l’un des fils conducteurs de cette opération. Il était primordial d’intégrer le projet au site: création de logements tout en respectant la volumétrie des constructions environnantes et la végétalisation du site. L'ambition de recréer un cocon végétal autour de la Résidence est atteinte, en effet, elle donne l'impression d'avoir toujours était là, nichée au milieu de cette ceinture végétale.
Le mot de l'architecte paysagiste:

L'objectif des aménagements paysagers était de recréer un écrin végétal dense et persistant autour du projet, afin de stabiliser le talus, de masquer le mur de soutènement et le parking. Des arbres sont également placés de façon à limiter les inter-visibilités entre les futurs logements et les maisons riveraines existantes, ainsi que diversifier les strates. Des massifs arbustifs plus florifères accompagnent la voirie et les cheminements. La végétation choisie est adaptée aux conditions littorales du site. Un pin au port remarquable a été préservé devant le bâtiment.

logo ideal.png
0121.jpg
pb12255_MARCHE E.V_page-0001.jpg

Source Royale
140 logements, Bidart
Livraison prévue: 4T 2024
Architecte: Douarche
Architecte paysagiste: Bigourdan Territoire et Paysage
BET VRD: SARL Bigourdan
Arbres existants: 25
Arbres conservés: 9
Nombre d'arbres de hautes tiges: 60

Nombre d'arbres en cépée et 1/2 tige:40
Nombre total de végétaux plantés: 100

Le mot de l'architecte paysagiste:

Toutes les limites du projet s'accompagnent de haies, massifs ou bosquets, composés d'espèces variées en mélange, au port libre et irrégulier : arbustes buissonnants, arbres sur tige et en cépée. L'entrée principale est encadrée de bosquets denses d'espèces locales, plantées sur différentes strates. Le traitement végétal au Nord vise à faire écran (persistantes dominantes) ; celui au Sud et à l'Est filtre, sans masquer complètement. Le cœur d'îlot accueille un verger rustique, des arbustes nourriciers, des prairies fleuries et des massifs ornementaux, associés à un espace de convivialité (bancs + kiosque). Les espaces verts sur dalle seront composés d'ondulations enherbées et/ou plantées de couvre sols, type Festuca gautieri ou Zoysia tenuifolia ; des petits arbres seront placés en fonction des contraintes techniques du sous-sol. Une trentaine de places de stationnement seront traitées en dalle gazon.

 

Le mot du promoteur:

Sur ce terrain initialement occupé par une prairie fauchée, une friche agricole, une friche herbacée, une maison abandonnée et son jardin, va venir s'implanter une opération d'habitat d'une grande mixité (accession sociale, logement libre, logement locatif social, logements étudiant et une crêche) bénéficiant de généreux espaces extérieurs composés de prairies fleuries et engazonnées, de bosquets d'arbres, de haies variées et d'une placette centrale.

plan source royale.png
photo source royale.jpg
Aedifim-logo_clair.jpg

Résidence Wangari 
26 logements, Vaux sur Mer
Livraison: 01/12/2022
Architecte: Gravière et Foulon
Entreprise paysage: Bonnin
Pépinièriste: Pepinière charentaise et pépinière de corne royale
Origine des végétaux: France
Arbres existants:36
Arbres conservés: 36
Nombre d'arbres de hautes tiges: 16
Nombre total de végétaux plantés:  16 arbres de hautes tiges + 190m haies
Le mot de l'architecte paysagiste:
Dans un site très végétalisé comprenant notamment des vieux pins dont le diagnostic les a classés comme remarquables, l'objectif était d'insérer le programme immobilier en respectant les contraintes d'orientations tout en conservant l'esprit nature du projet. 
Le mot du promoteur:
Préserver et entretenir l'ilôt végétal pour offrir aux futurs résidents un cadre de vie agréable et unique dès la livraison. 

logo-eden-promotion-1294.png
insertion programme.png
plan masse.png
IMG_0799.jpg

Oreka
174 logements, Bayonne
Livraison 07/2021
Architecte: F. Hébrard/ D.Sarraute/P. Berdalle
BET VRD: Cabinet BIGOURDAN
Architecte paysagiste: Véronique Courcelle (APUC)
Nom de l'entreprise du paysage: Id Verde (40)
Nom du pépiniériste: Pépinières Charentaises(16), Pépinières Hauts de Castets et Castillons (33), Pépinières Laffite(64), Pépinières de l'Hermitage(40)
Origine des végétaux: Bretagne et Italie
Arbres existants: 3 conservés
Nombre total de végétaux plantés: 181arbres hautes tiges + cepées plantés+ 900m haies 
Le mot du promoteur:
Située dans l’éco quartier du Séqué, la résidence OREKA qui signifie « équilibre » en basque a pris place dans une vaste prairie  anciennement agricole cernée d’une lisière forestière. Pour ces 174 logements, nous avons souhaité créer des lieux de vie dans lesquels nous prenons plaisir à vivre et nous retrouver, des lieux qui s’accordent avec la nature en lui donnant toute sa place.
Ainsi, la mise en place de 180 arbres de haute tige ou en cépée,  de clôtures végétalisées  sans grillage, et d’un réseau de noues de rétention permettent de connecter la résidence à son environnement boisé, et de favoriser la circulation de la faune. 
4 jardins potagers, accompagnés de récupérateurs d’eau de pluie,  de composteurs, de tables et bancs concourent à renforcer le lien social. Bouygues Immobilier a mis à disposition des habitants des outils de jardinage et tondeuses dans des locaux dédiés pour l’entretien  des potagers et des  jardins des villas et logements collectifs,   faisant ainsi baisser les charges de copropriété. Des ateliers ont été organisés afin d’initier les résidents  à la permaculture et les sensibiliser aux enjeux de la biodiversité par la construction de refuges à abeilles sauvages. 
Les essences d’arbres et arbustes ont été choisis selon leur potentiel  allergisant afin de s’inscrire dans le cahier des charges du label INTAIRIEUR®, qui vise à améliorer la qualité de l’air dans les logements. De même, les riverains de  La résidence voisine Terra Arte ont été associés pour le choix des essences de la haie située en limite séparative. 
Le mot de l'architecte paysagiste:

Penser à la famille, aux enfants, avec des voies visuellement rétrécies pour limiter la vitesse des voitures, une zone traitée entièrement en espace partagé. 
Rythmer la rue par des aménagements paysagers qui se dilatent sur l’espace,
Ces principes permettent de créer des espaces qui constituent ainsi des lieux de loisirs et de rencontre, de promenade, de traversée et d’activités qui favorisent un « mieux vivre ensemble ». Plusieurs espaces ont été traités : le belvédère avec son traitement végétalisé des talus et l’aménagement paysager de la zone de stationnement ; les hameaux, qui croisent des espaces communs (jardins potagers/partagés avec des composteurs) et des espaces intimes délimités par des clôtures végétalisées. Tous ces espaces sont plantés d’arbres appartenant à la palette végétale existante sur site.  

logo bouygues immo.jpg
plan masse.png
Photo projet.jpg

Le Tertre
70 logements, Le Taillan Médoc
Livraison prévue: 12/2024
Architecte: Agence Taillandier
Architecte paysagiste: Sébastien Riquois - Agence QLAADF
BET VRD: Cabinet Guénolé
Arbres existants: 57
Arbres conservés: 40
Nombre total de végétaux plantés: 36 arbres d'ornement plantés et 205 moyens et 590 ml de haies

Le mot de l'architecte paysagiste:

Nos intentions paysagères sur ce projet ont été guidé par l'identification des identités paysagères fortes du sites et des environs. L'insertion et la préservation de l'identité et de l'esprit du site étant un enjeu fondamental. La sanctuarisation de la majorité des chênes et la création de masses boisées étant des exemple de ces intentions développées dans le cadre de ce projet. 

Le mot du promoteur:

La conservation d'une majorité des arbres a été l'enjeu du projet. 

En concertation avec la collectivité et Bordeaux Métropole, le développement du projet laisse place à la conservation d'un parc en entrée d'opération, et la création d'une frange boisée importante créée en fonds de parcelle, au droit des bâtiments collectifs. 

Ce projet développant une mixité sociale s'inscrit au sein d'un véritable écrin de verdure. 

logo-lp-promotion3.jpg
B2201_LP_LGTS_TERTRE_TAILLAN-MEDOC_Vue01_Parc.jpg
plan masse_edited.jpg

Hameau Marsillon
71 logements, Ambares et Lagrave
Livraison prévue: T4/2023
Architecte: 2PM A et Atelier Provisoire Architectes
Architecte paysagiste: A+R Paysagistes
BET VRD: BET TCE - AIA Ingénierie
Arbres existants: 60
Arbres conservés: 55
Nombre total de végétaux plantés: 8 arbres de hauts tiges  et implantation de 760 m2 de micro-forêt (arbres, arbrisseaux, arbustes plantés jeunes et en très grande densité)


Le mot de l'architecte paysagiste:

INTEGRATION DANS LE PAYSAGE EXISTANT
La parcelle du projet est située au Nord d’Ambarès-et-Lagrave. L’ilot est bordé par les avenues George Clémenceau au Nord et Léon Blum au Sud. Une végétation spontanée constituée principalement d’essences pionnières ou invasives s’est installée sur le site avec le temps (acacias, roseaux à plumes...). Le boisement existant situé à l’Est de la parcelle présente une densité intéressante ; bien que constitué principalement d’acacias, on note la présence de quelques chênes et bouleaux matures. Ce boisement sera conservé dans son intégralité, nettoyé et complété d’essences adaptées au milieu de sous-bois. 

UNE COURONNE ARBOREE ENDOGENE 
Dans la continuité de ce boisement, le projet vise à recréer une couronne arborée dense en périphérie de l’ilot, afin d'intégrer les pignons bâtis et les jardins privés derrière un filtre végétal. A l’ouest de la parcelle, sur le même principe, une couronne boisée permet de recréer de l’intimité et de protéger la “proue” de la parcelle des nuisances visuelles et sonores du rond-point. 
Ces micro-forêts amplifiées seront plantées suivant la méthode du professeur Miyawaki : Des plants forestiers, d'essences diversifiées et endogènes sont plantés aléatoirement et en grande densité (3 à 4 plants par mètre carré). Cette méthode de plantation dite "amplifiée" offre 100 fois plus de biodiversité et a une croissance 10 fois supérieure à un massif de plantation conventionnel. La plantation sera réalisée avec la participation des futurs usagers et des écoles / associations d'Ambarès-et-Lagrave. Une séance de deux heures avec une vingtaine de personnes permet de planter 600 sujets soit 200m2 de forêt. 

Le mot du promoteur:

Le développement de ce projet est véritablement inclusif.  En effet, la plantation des micro-forêts et la mise en place de la pépinière donneront lieu à des ateliers participatifs, moments de rencontre entre les actuels et les futurs habitants du quartier, animés par des professionnels du paysage. 

Ces démarches sont fondatrices pour ce projet réalisé en partenariat entre l'opérateur Social Clairsienne et LP Promotion. 

logo-lp-promotion3.jpg
220421_MARSILLON_PLAN MASSE.jpg
Perspective 4.jpg

Carbon Blanc
29 logements, Carbon Blanc
Livraison prévue: T2/2024
Architecte: LACROUTS MASSICAULT
Architecte paysagiste: TROUILLOT HERMEL
BET VRD: TROUILLOT HERMEL
Arbres existants: 0

Nombre d'arbres de hautes tiges plantés: 39

Le mot du promoteur:

Le projet est conçu afin de recréer un véritable poumon de verdure et minimiser notre empreinte carbone. L'existant 100% imperméabilisé disparait pour laisser place à une foret MIYAWAKI et une labelisation BIODIVERCITY par le biais d'une démarche environnementale 360° pour un projet a biodiversité positive.

logo BImmo.png
plan masse carbon blanc.jpg
viuel  CB.jpg

Îlot A2.1- Ginko
139 logements, Bordeaux
Livraison prévue: T4/2025
Architecte: LANOIRE & COURRIAN
Architecte paysagiste: Quand les arbres auront des feuilles
BET VRD: Verdi
Arbres existants: 0

Nombre d'arbres de hautes tiges plantés: 11 dont 2 noyers remarquables

Le mot de l'architecte paysagiste:

Le projet a été construit autour du principe de ramener la nature en ville : un îlot de fraicheur accueillant deux noyers remarquables plantés adultes, une horde d'arbres dessinent la périphérie de la clairière, des jardins privatifs en front des maisons de ville, des toitures végétalisées, promenades plantées.

Le mot du promoteur:

Faire place à la végétation au cœur du projet permet de mettre un point d'honneur sur l'usage par les résidents et ses espaces associés : une ambiance fraîche et apaisée, une lisière centrale délicieusement comestible du fait d'arbres fruitiers, et la biodiversité au plus près des habitants dans une démarche de sensibilisation

logo BImmo.png
plan masse.png
photo.png

Les jardins d'Embruns 
83 logements, Biganos
Livraison: juin 2023
Architecte: Joly et Loiret
Architecte paysagiste: Atelier Georges
BET VRD: Cetab
Entreprise de paysage: Brettes 
Pépiniériste: Pépinière charentaise et pépinière Pilaud
Origine des végétaux: France et Pays-Bas
Système d'arrosage: oui

Arbres existants:45
Arbres conservés: 20
Nombre d'arbres de hautes tiges: 28
Nombre total de végétaux plantés:  28 arbres de hautes tiges +16 jeunes arbres + 6 cépées +128 ml d'haie
Le mot de l'architecte paysagiste:
 Le projet paysager de la résidence "Les Jardins d'Embruns" à Biganos se construit à partir du patrimoine arboré existant du site. Un bouquet mixte d'arbres de moyenne et grande taille a été protégé pendant les travaux et mis en valeur par une architecture qui s'inscrit discrètement dans le site. Le bois issu des travaux d'abattage et d'élagage est remployé pour réaliser un ensemble de mobiliers et d'équipements ludiques qui favoriseront l'appropriation libre et seront supports de la convivialité au sein d l'îlot. 
Le paysage de la résidence est enrichi par des généreuses plantations arborées, structurées par les espèces caractéristiques du territoire landais. Les dimensions volontairement variées des plantations évoquent la dynamique écologique  d'une jeune forêt étagée en reconstitution. En plus, une large prairie humide s'installera entre les bâtiments et les arbres, afin d'assurer la gestion des eaux pluviales. 
Ces actions coordonnées permettent d'offrir aux futurs habitants, dès leurs installation dans les logement, un cœur d'îlot ombragé et frais, alimenté par ses propres ressources naturelles, le bois, l'eau et la végétation. (Atelier Georges)

BIGa_Plan paysage logements.jpg
RVB_QUARTUS_ET_LA_VILLE_10CM_3.jpg
BIGA 20.jpg

Coeur Aéroparc 
Programme tertiaire, Mérignac
Livraison prévue T3 2023
Architecte: BLP & Associés
Architecte paysagiste: TN+ Paysagistes
BET VRD: Overdrive
Entreprise de paysage: Brettes et Bois Loisirs Créations
Pépiniériste: Pépiniaires Charentaises ; Chauvire ; Lepage
Origine des végétaux: Maine-et-Loire
Diagnostique existant: oui
Système d'arrosage: oui

Arbres existants:244
Arbres conservés: 135
Nombre d'arbres de hautes tiges: 141
Nombre total de végétaux plantés:  141 arbres de hautes tiges + 535 ml d'haie
Le mot de l'architecte paysagiste:
Le projet de paysage consiste à conduire, amplifier et révéler la présence de l’eau par la création d’une micro-topographie orientée d’Est en Ouest, respectant ainsi la topographie et le sens d’écoulement naturel des eaux de ruissellement. Cette nouvelle micro-topographie  vient créer un maillage transversal, un ensemble de fils d’eau qui s’épaississent, prenant la forme de noues support d’une armature végétale amplifiée d’Ouest en Est.
Le mot du promoteur:
Coeur Aéroparc vise plusieurs ambitions environnementales et énergétiques: certification BREEAM niveau VERY GOOD, RT2012 -20%, visera le niveau HQE ainsi que l’obtention du label international BiodiverCity. Ce dernier atteste et valorise la prise en compte de la biodiversité et de la haute qualité écologique du projet, autant sur la stratégie déployée, que sur l’architecture et les services rendus aux usagers. 
QUARTUS a décliné dans son projet les principes de l’airial typique des Landes. Le projet est composé d’une maison mère, conçue autour d’un patio avec sa terrasse jardin accessible offrant à tous les intervenants une possibilité d’évoluer et d’échanger, d’un parking silo réversible en bureaux de 256 places intégrés au paysage. Le projet apporte une attention très forte aux dynamiques naturelles qui sont en oeuvre sur le site, en préservant plus de 12.000m² de zone humide existante et en s'engageant à entretenir pendant 30 ans 10 000 m² ex situ. L'objectif est de valoriser le milieu naturel tout en le développant. Pour cela, il s’appuie sur le principe de la Bio Cité, une nouvelle façon de mesurer la capacité d’accueil d’un site habité par des espèces sauvages.

RVB_QUARTUS_ET_LA_VILLE_10CM_3.jpg
plan masse_edited.jpg

Parc Habité 
70 logements, PESSAC
Livraison prévue: T1 2024
Architecte: Alonso - Sarraute
Architecte paysagiste: Sabine Haristoy
BET VRD: AUIGE
Entreprise paysage: Brettes
Pépiniériste: Pépinière Charentaise
Origine des végétaux: Charente-Maritime
Arbres existants:126
Arbres conservés: 122
Nombre total de végétaux plantés:  106 arbres de hautes tiges 
Le mot de l'architecte paysagiste:
Le positionnement des bâtiments répond à une logique d'implantation respectueuse de l'environnement et des arbres remarquables. Ainsi, les unités s'insèrent dans les clairières naturelles entre les arbres.
Le projet adopte une stratégie de reverdissement de la parcelle, en résonance avec les jardins privatifs du tissu pavillonnaire limitrophe. Cette stratégie de reconquête végétale permet d’instaurer une qualité du cadre de vie, de requalifier le site, de réinvestir et de renouer avec une identité de quartier « vert ». 

Le mot du promoteur:
Cet espace boisé de 1,7 hectares déploie une riche palette végétale mariant toutes les nuances de vert, les feuillages chatoyants et les floraisons généreuses. Sujets remarquables, feuillus et persistants, massifs arbustifs et haies vives s'accordent harmonieusement au rythme des saisons pour révéler des atmosphères apaisantes et poétiques. 
S'invitant entre les bâtiments, la végétation du parc tisse des liens étroits entre nature et architecture, créant un cocon de bien être pour tous les résidents. 
Nous sommes en partenariat avec la LPO (Ligue de Protection pour les Oiseaux), qui nous a accompagné à l’intégration de la biodiversité dans notre projet de construction (intégration de nichoirs dans les façades pour différentes espèces par exemple…). Les missions ont été les suivantes : expertise en amont du projet, suivi pendant la phase travaux, évaluation des résultats à la livraison et observation de la recolonisation des espèces faunistiques sur le site après livraison. 
Nous sommes également en partenariat avec l'Association Place aux jardins depuis la conception et pendant toute la phase d'exécution du projet.
La protection des arbres a fait l’objet d’un lot dédié dans l’appel d’offres et nous avons également prévu de redensifier l’espace boisé classé. 

LOGO_NACARAT_COULEUR_CMJN.jpg
Le Parc Habité Plan Masse.jpg

Ortellano
70 logements, Le Taillan-Médoc
Architecte: Taillandier Architectes Associés
Architecte paysagiste: Qlaadf
BET VRD: Experts Yann Guénolé
Arbres conservés: 44

Nombre d'arbres de hautes tiges plantés: 225

Le mot de l'architecte paysagiste:

A ce jour, un large manteau végétal couvre le site. Il est orné de beaux Chênes séculaires essentiellement répartis au sud et en lisière Ouest du boisement, ces arbres seront réservés.

La thématique de l’aménagement du site est celle d’un «parc boisé». Les principales intentions de l’aménagement sont de réduire les surfaces minérales imperméables, de favoriser l’infiltration des eaux pluviales par le sol, de réduire l’effet d’îlot de chaleur urbain et de planter un grand nombre d’arbres pour retrouver l’esprit du lieu. 

Les surfaces minérales sont réduites à leur simple accès aux logements laissant la place à la pleine terre du parc boisé et des jardins privatifs. Une sente en calcaire se déploie dans l’espace commun pour maintenir un sol perméable sous les chênes .

Le projet comprend la plantation de 225 arbres dont 17 en remplacement des arbres coupés correspondant aux exigences du PLU (1 sujet à grand développement par 80m2 EPT). Au total, l’aménagement aura un couvert arboré de 269 sujets.

L’acte de bâtir sur cette parcelle est compensé par la constitution d’une
stratégie végétale réfléchie pour tempérer le réchauffement atmosphérique d’été en combinant la plantation : d’une strate arborée haute constituée d’arbres de hauts jets à croissance rapide, d’une strate arbustive comme haie brise-vent protectrice des vents chaud, ainsi que d’une strate herbacée basse recouvrant la pleine terre limitant le rayonnement solaire.

Le mot du promoteur:

L’opération Ortellano, réalisée en co-maîtrise d’ouvrage avec Aquitanis, a été conçu de manière à limiter au maximum l’impact de la construction sur cet environnement riche en chênes de qualité. Pour cela, un travail précis d’identification des arbres remarquables a été réalisée, dont le résultat a conditionné l’implantation bâtie des logements. Une étude au cas par cas a également été réalisée pour identifier la présence d’espèces endogènes à préserver, ce qui a permis de compléter la réflexion côté maîtrise d’ouvrage. 

Trois objectifs ont ainsi guidé le dessin du plan masse, la maintien d’une surface de pleine-terre maximale (52% de la parcelle), le maintien des sujets remarquables (et leur remplacement quand cela n’est pas possible) et la plantation de près de 270 arbres sur le secteur pour conforter le respect de l’existant, l’insertion paysagère et la performance environnementale du site (biodiversité, gestion des EP, rafraîchissement urbain, etc). Le parc arboré au Sud-Ouest du site sera rétrocédé à la maire pour en faire profiter les habitants du quartier. 

En complément de ce travail, une démarche riveraine a été réalisée notamment par la réalisation d’une réunion publique dédiée à cette opération. Le projet est attendu du voisinage étant donné que le site fait actuellement l’objet d’une zone de décharge et d’une occupation nuisante par les gens du voyage. 

Logo LP Promotion.png
Perspective 1.png
Plan Masse paysager.jpg

Villas Iriza 
14 logements, Bayonne
Livraison: Juin 2023
Architecte: Hebrard François
Architecte paysagiste: Hebrard François
BET VRD: Bigourdan
Entreprise paysage: Espace Forêt DEMARSAN
Origine des végétaux: France
Arbres conservés: 3
Nombre total de végétaux plantés:  42 arbres de hautes tiges 
Le mot de l'architecte paysagiste:
Le projet consiste en la construction d’un ensemble de quinze maisons individuelles avec la volonté de réaliser un nouveau projet urbain et paysager de qualité.
Ces maisons s’intègrent parfaitement au site puisque leur volumétries respectent les morphologies bâties de l’environnement du quartier et le patrimoine paysager existant.
En effet, nous avons décidé de conserver les arbres in-situ et de replanter de nouveaux sujets, pour apporter au cadre bâtis de la fraicheur végétale, pour un confort thermique plus agréable.
Cette lisière arborée encadrant la totalité des futures maisons fait office de filtre végétal tout en diminuant les vis-à-vis ; il permet de privilégier l’intimité des habitants.
Les végétaux choisis sont plantés avec des tailles et des forces différentes, tel que des chênes, des peupliers blanc, des aubépines ou des sorbiers.
Ces essences de type bocagères et attractives renforcent le caractère rural et naturel de sous-bois dans cet environnement urbain.
Même les stationnements aériens sont constitués de dalles engazonnées, à l’exception des places PMR, afin de réduire l’impact des surfaces imperméabilisées.
Les surfaces de pleine terre sont privilégiées et engazonnées, afin de permettre un écoulement des eaux pluviales des plus naturelle 

Le mot du promoteur:
Le site initial était une maison avec ses dépendances et ses hangars avec peu d’espaces verts et de végétation, avec une présence importante d’enrobé.
Notre ambition était de créer une opération de maisons intégrée dans un écrin végétal, d’amener une diversité d’essences d’arbres et de végétaux pour le confort des futurs habitants de la résidence et du quartier.
L’environnement a été l’un des fils conducteurs de cette opération

photo.jpg
Logo ID&AL groupe avec baseline - RVB.png

LES VILLAS DU CLOS DE LA MAYADE
78 logements, Mimizan
Livraison prévue: T3 2024
Architecte: ATLANTIK ARCHITECTES
Architecte paysagiste: ALPHEE PAYSAGE ET URBANISME
BET VRD: CAUROS
Entreprise paysage: Bever
Arbres existants:
Arbres conservés: 
Nombre total de végétaux plantés: 
Le mot de l'architecte paysagiste:
 Le projet propose des espaces paysagers agréables et naturels : 
-    Des buttes plantées d’arbres et arbustes, entre les stationnements et les résidences
-    Des haies le long des jardins, agrémentées d’arbres fruitiers
-    Des zones de stationnements enherbées
-    Des massifs de graminées et vivaces fleuries pour accompagner les entrées des résidences
-    Une haie champêtre pour préserver le nouveau quartier tout le long de sa limite nord

Le mot du promoteur:
 

photo.jpg
plan masse.jpg
Logo ID&AL groupe avec baseline - RVB.png
logo charte.jpg
bottom of page